Richesse patrimoniale

Richesse patrimoniale

La statue de Rouget de Lisle Place de la Chevalerie

Érigée en 1882 sur la place de la Chevalerie, elle est l’œuvre du sculpteur Bartholdi a qui l’on doit la célèbre statue de la Liberté de New-York et le lion de Belfort.

Elle a été restaurée et classée Monument Historique en 1992, à l’occasion des festivités du Bicentenaire de la Marseillaise.

Préfecture – Ancien couvent des bénédictins (18ème siècle)

L’histoire de la Préfecture du Jura ne peut être dissociée de celle du sanctuaire de Saint-Désiré. En effet, la Préfecture s’est installée dans l’ancien couvent des Bénédictins en 1800, au moment de la création du corps préfectoral par Napoléon. Les bâtiments avaient été confisqués en 1790, lors de la sécularisation des biens du Clergé.

Place de la Liberté

C’est incontestablement, depuis la destruction des remparts, le coeur de la ville. La place occupe en effet l’emplacement des anciens fossés qui, comblés, ont dégagé un grand espace d’une forme particulière (un rectangle presque parfait). Elle concentre aujourd’hui toutes les activités et principalement l’activité commerciale.

Le théâtre

Il occupe une situation de choix à Lons le Saunier, et ses façades rythment successivement deux places animées du centre ville : la place de la Liberté et la place du 11 Novembre.

C’est un beau bâtiment de style rococo, reconstruit à partir de 1901, suite à un violent incendie.

Laisser un commentaire